polipe.biz

polipe.biz  -

Qu’est ce qu’un polype ?

Un polype est une croissance anormale (excroissance) de tissus qui prend naissance au niveau des muqueuses de différenpolypets organes. La muqueuse est une couche cellulaire qui tapisse un organe creux directement en contact avec l’air. En effet de nombreuses muqueuses d’organes peuvent être le siège d’un polype. Dans un ordre de fréquence décroissant, les organes atteints sont le colon, le rectum, l’utérus, le nez, les sinus, la vessie et l’estomac.

Certains polypes peuvent être plats, on parle de polypes sessiles. D’autres en revanche possèdent un pied qu’on appelle pédicule, on parle de polypes pédiculés. Le pédicule par lequel s’implante le polype au niveau de la muqueuse peut être long et mince ou court et large. Ce pédicule se compose de fibres de collagènes et de fibres élastiques. Bien qu’il s’agisse le plus souvent de tumeurs bénignes, les polypes peuvent évoluer et se transformer en cancer. Il se peut que sur une même muqueuse il existe plusieurs polypes, on parle de polypose.

 

 

Quels sont les différents types de polypes et leurs symptômes ?

Les polypes seront classifiés selon leur localisation. On distingue les polypes du colon et du rectum. Ils appartiennent à la classe des polypes digestifs. Ces polypes ont un grand risque de dégénérer et de se transformer en cancer. Les symptômes au cours de ces polypes sont en rapport avec une obstruction, un obstacle au transit intestinal. L’arrêt des gaz et des matières fécales, des vomissements peuvent apparaitre lorsqu’un polype est très volumineux. Parfois, des hémorragies digestives (mais peu abondantes) sont notées.

Les polypes nasaux localisés au niveau du nez sont à l’origine d’une obstruction des voies aériennes supérieures et peuvent induire une perte d’odorat. Un écoulement nasal accompagne souvent ces signes. La présence de polypes au niveau des 2 fosses nasales constitue la polypose nasosinusienne. Au niveau de l’utérus, on parle de polypes utérins. Ils se manifestent par des hémorragies génitales d’abondance variable. Les polypes vésicaux et ceux du méat urétral quant à eux concernent surtout les femmes âgées. Ils sont à l’origine de douleurs, saignement dans les urines ou de difficulté à uriner.

Les cordes vocales peuvent être le siège de polypes. Ils sont à l’origine d’une déformation de la voix. Cependant tous ces types de polypes peuvent être asymptomatiques, et c’est au cours d’un autre examen qu’on découvre leur existence.

 

Comment traiter un polype ?

Le seul traitement d’un polype est une intervention chirurgicale qui consiste à l’enlever. On parle de polypectomie. Cette opération se fait sous anesthésie locorégionale, parfois générale. Elle est effectuée par voie endoscopique la plupart du temps, mais quand le polype est trop volumineux, l’intervention se fera à ciel ouvert. Une fois le polype retiré il doit être examiné au laboratoire pour déterminer sa nature (bénigne ou cancéreuse).

Be Sociable, Share!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*