polipe.biz

polipe.biz  -

Le polype nasal

Contrairement aux autres polypes, comme les polypes du colon ou les polypes de la vessie, les polypes nasaux sont des tumeurs bénignes, non cancéreuses. Ils sont localisés le plus souvent au niveau de la muqueuse tout près des sinus. La taille des polypes peut varier. Ils peuvent être petits et dans ce cas, ils sont asymptomatiques. Sinon, ils peuvent être volumineux et seront à l’origine d’une véritable obstruction des conduits aériens supérieurs. Les polypes nasaux se développent le plus souvent sur un terrain allergique, chez les personnes qui sont asthmatiques ou qui souffrent de rhinite allergique.

Les polypes nasaux se développent surtout chez les hommes à partir de la quarantaine. La localisation de ces polypes nasaux est bilatérale dans la majorité des cas, on parle de polypose nasosinusienne. Il faut cependant les distinguer des cornets enflés qui sont douloureux lorsqu’on les touche.

 

Quels sont les symptômes d’un polype nasal ?

Plusieurs signes sont associés à l’existence d’un polype nasal. Les signes les plus flagrants et les plus évocateurs sont marqués par une obstruction nasale bilatérale et un écoulement nasal ou rhinorrhée. L’odorat du patient est susceptible de diminuer, dans les cas extrêmes, une anosmie ou perte de l’odorat traduit l’existence d’un polype nasal. D’autres signes peuvent compléter le tableau. Notamment, des éternuements répétés qui marquent une allergie. Entre autres, des démangeaisons dans la région oculaire ou encore une perte du gout, des douleurs faciales sont des signes à prendre en compte.

Il faut toutefois savoir que lorsque les polypes nasaux sont de petite taille, ils peuvent ne présenter aucun symptôme.

 

Quels sont les traitements d’un polype nasal ?

 Des traitements médicaux et chirurgicaux sont à disposition pour traiter les polypes nasaux. En première intention le traitement médical consiste à utiliser un spray nasal à base de corticostéroïde. Ce spray permet de diminuer parfois même de faire disparaitre les polypes. Ce traitement peut être associé à une cure de prednisone par voie orale pendant une semaine. Ces polypes ont cependant une tendance à récidiver, c’est-à-dire réapparaitre si les autres pathologies sous-jacentes comme la rhinite, la sinusite ou encore l’asthme ne sont pas correctement traitées. Pour éviter ces récidives, le médecin peut être amené à prescrire un corticostéroïde à long terme (en vaporisation).

 

Le traitement chirurgical est réservé aux formes de polypes nasaux qui résistent à l’utilisation des corticostéroïdes en vaporisation et aux formes volumineuses. La chirurgie se fait par voie endoscopique à l’aide d’un petit télescope permettant d’enlever les polypes nasaux sans toucher aux tissus sains.

Be Sociable, Share!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Anti-Spam Quiz: